Phase 4 – Évaluer l’action, le choix de l’action, le processus et l’évolution de la situation-problème

4. Évaluer l’action, le choix de l’action, le processus et l’évolution de la situation-problème

Ex. :
– faire un retour critique sur le processus de choix de l’action
– visiter par surprise le CLE pour vérifier si l’aide est offerte
– etc.

Pourquoi?
Pour apprendre de l’expérience.
Pour améliorer le fonctionnement.
Pour mesurer la nature et le degré de changement et ce qui y a contribué.
Pour fonder les prochaines actions et augmenter les chances de succès.

Contenu possible :
Utiliser les indicateurs (en 2a) pour évaluer si les objectifs liés à l’action ont été atteints et à quel point

Comparer la situation actuelle avec celle analysée au début, voir ce qui a changé et à quel point (voir la revendication en 1c)

Évaluer si le moyen choisi (l’action) avait été bien choisie pour mettre de l’avant notre revendication : identifier ses forces et ses limites.

(Évaluer si la cible avait été bien choisie)

Évaluer notre fonctionnement tout au long du processus : espaces de parole, aspect démocratique entre les membres et vs les animatrices, plaisir, etc. (à faire aussi tout au long)

Évaluer ses propres améliorations comme participant à partir d’un défi ou objectif formulé en début d’année, de semaine ou de session, ses attitudes ou apprentissages.

Identifier si l’action a eu d’autres impacts non prévus, positifs ou négatifs.

De plus, tout au long du processus, il est pertinent d’évaluer le fonctionnement ou le déroulement de chaque atelier. 

Outils artistiques :
Paper Kites and Balloons
Brefs

Outils d’intervention :
L’évaluation
Oui, mais…
Vérifier les perceptions du groupe sur une activité

Pour toutes les phases, sont aussi pertinents les réchauffements créatifs et exercices et outils d’intervention générale.

Après l’évaluation, le groupe retourne soit à la phase 1c (si l’action a porté fruit), soit aux phases 2a ou 2b (si une autre action est nécessaire; cela est malheureusement presque toujours le cas).