Références d’intervention / animation

Les chiffres et lettres suivies de parenthèses (exemple : 1a (s’exprimer)) représentent la ou les phases du processus d’action collective pour lesquels l’outil pourrait être pertinent.

 

Faire le choix de l’éducation populaire autonome – les outils

Voir en particulier :

Dynamique de groupe

C5 – Les bâtons de parole à l’envers.

D5 – Pouvoir s’exprimer.

1a (s’exprimer)

E2 – Cheminement fictif : pour favoriser l’expression des réalités.

2 (planifier l’action)

H2 – Les conseils de Sau l: une liste de conseils de Saul Alinski sur les tactiques d’action.

4 (évaluer)

I2 – Si c’était… : utilisation d’analogies.

http://repac.org/wp-content/uploads/2015/12/Faire-le-choix-de-lÉPA-Les-Outils.pdf

 

Communagir :

Communagir est dédié à la participation citoyenne dans des projets de développement local mais certains outils peuvent être très pertinents pour d’autres types d’actions.

http://pouremporter.communagir.org/outils

Voir en particulier :

Brise-glace

Les mots-clés : se présenter ou amorcer un débat.

Dynamique de groupe

Les blasons : développer ou traduire le sentiment d’appartenance.

1b (questionner), 1c (identifier une revendication)

À la une! : élaborer une situation idéale.

1c (identifier une revendication)

Notre mise collective : un jeu de cartes pour prioriser.

Le vote indicatif : prioriser à partir de critères.

2a et 2b (choisir la cible)

Le vote indicatif : prioriser à partir de critères

2b (choisir l’objectif et l’action)

Le vote indicatif : prioriser à partir de critères.

Le questionnaire mobile : tâter le pouls du groupe sur des options.

4 (évaluer)

Le questionnaire mobile : tâter le pouls du groupe sur des options.

«1-2-4-all» : élaborer une idée forte à présenter. 4 (évaluer)

Les 3 C (conserver-cesser-créer) : pour les évaluations et perspectives d’action.

 

La méthode Reflect

Cette méthode est une approche d’alphabétisation impliquant le développement communautaire, fondée sur la philosophie de Paulo Freire et autres outils participatifs. Elle s’appuie sur un large éventail de méthodes participatives pour mettre en place un environnement ouvert et démocratique dans lequel chaque personne peut apporter sa contribution. Il s’agit d’une approche de l’apprentissage et du changement social qui vise à créer un espace convivial, dans lequel les participantEs se rencontrent pour discuter en toute liberté des sujets importants de leur vie. Les méthodes les plus courantes utilisent des graphiques tels des calendriers, des cartes, des matrices, des rivières et des arbres, qui aident les participantEs à communiquer leurs connaissances, leurs expériences et leurs sentiments sans être freinés par l’analphabétisme ou la barrière de la langue. Le théâtre, les récits et les chansons contribuent également à l’identification et l’analyse des problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques qui se posent.

Des documents explicatifs (en PDF) sont disponibles à : reflect-action.org/

 

Jocelyne Lavoie et Jean Panet-Raymond
 La pratique de l’action communautaire, PUQ, Québec, 2014

Tout sur la pratique de l’action communautaire : étapes du processus, moyens de pression, communications, animation, évaluation, …

 

Sam Kaner et coll.
Facilitator’s Guide To Participatory Decision-Making, Jossey-Bass, San Francisco, 2014, 401 pages

Des méthodes et outils pour des décisions participatives. Les exemples sont souvent de type «corporatif» mais plusieurs outils restent pertinents.

 

Majo Hansotte.
Mettre en œuvre les intelligences citoyennes, Bruxelles, 2013

Une approche créative en éducation populaire.

Voici une sélection de pages reliées aux phases du processus d’action collective :

1a (s’exprimer)

54, 61.

1b (questionner)

58, 62, 79, 81, 83.

1c (identifier une revendication)

65 à 67, 75.

2b (choisir l’action)

68, 70 à 74, 77.

Ce document est disponible en PDF à : rcentres.qc.ca/files/mettre-en-oeuvre-intelligences-citoyennes.pdf

 

Bruno Hourst, Sivasailam Thiagarajan.
Modèles de jeux de formation; les jeux-cadres de Thiagi, 3e édition, Eyrolles, Éditions d’Organisation, 2007, 429 pp.

Cet ouvrage présente des outils de formation pour adultes en mode ludique mais certains sont pertinents pour l’animation de processus participatifs.

Voir en particulier :

Brise-glace

Bingo pour faire connaissance (p. 7).

1b (questionner)

Cherchons ensemble (p. 42-46) : réfléchir de façon ouverte et structurée sur un sujet complexe.

1c (identifier une revendication)

Jeu de l’enveloppe (p. 90-92) : chercher des solutions à plusieurs problèmes.

Cherchons ensemble (p. 42-46) : réfléchir de façon ouverte et structurée sur un sujet complexe.

2a et 2b (choisir la cible, l’objectif et l’action)

Cherchons ensemble (p. 42-46) : réfléchir de façon ouverte et structurée sur un sujet complexe.

Jeu de l’enveloppe (p. 90-92) : chercher des solutions à plusieurs problèmes. ; variante : évaluer des scénarios.

4 (évaluer)

Cherchons ensemble (p. 42-46) : réfléchir de façon ouverte et structurée sur un sujet complexe.

Travail d’artiste (p. 317-318) : debriefing.

 

Chevalier, Jacques M., Buckles, Daniel J. et Bourassa, M.
Guide de la recherche-action, la planification et l’évaluation participatives, SAS2 Dialogue, Ottawa, 2013.

Voir en particulier :

Le carrousel (p. 98) : une version du World Café, méthode qui permet de développer un consensus de manière progressive et de limiter le temps consacré aux discussions en plénière.

1 (analyser la situation)

Arbre des problèmes (p. 65-66) et Arbre des fins et des moyens (p. 99) : méthode imagée et efficace pour aider un groupe à analyser la situation concernant un problème local concret.

https://iupe.files.wordpress.com/2015/04/guide_sas2_dialogue.pdf

 

Annexe D du Guide pratique de suivi-évaluation des projets – Méthodes et outils de suivi-évaluation, IFAD, Rome, Italie.

Voir en particulier :

1 (analyser la situation)

Un autre exemple d’Arbre à problème et arbre à objectifs (p. 39 à 41) : méthode imagée et efficace pour aider un groupe à analyser la situation concernant un problème local concret.

https://www.ifad.org/documents/10180/74ef2d57-e7ba-4bcb-9980-b121c02807b2

 

Planification, suivi et évaluation participatifs; gestion orientée vers l’impact

Voir en particulier :

Préalable, 1a (s’exprimer)

Classement par paire (MARP-ASEG) : une variation de notre Matrice préférentielle pour renseigner sur les problèmes les plus importants du groupe.

http://www.gestionorienteeverslimpact.org/tool/classement-par-paire-marp-aseg

 

Les fiches outils de la MARP, Akène

En particulier :

1c (identifier une revendication), 2a et 2b (choisir la cible, l’objectif et l’action)

Le vote pondéré (fiche 14) : dégager les options les plus importantes pour le groupe.

http://www.akene-formation-management.com/wp-content/uploads/2016/01/MARP.pdf

 

La méthode des six chapeaux
Six Thinking Hats

Méthode populaire (et utilisée dans certains de nos projets) qui permet notamment d’éviter la censure des idées créatives

Dynamique de goupe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_des_six_chapeaux

http://www.debonogroup.com/six_thinking_hats.php